Bilan Juillet 2021

Le mois de juillet s’est achevé et, n’ayant que très peu parlé de mes travaux en cours sur les RS, j’ai envie de partager un petit bilan de ce mois qui fut, pour moi, très chargé.

Prix des Auteurs Inconnus

Ce mois de juillet a marqué le début des lectures pour le Prix des Auteurs Inconnus et… la fin de ma participation en tant que Jurée.

Inscrite dans les catégories Romance et Littérature noire, je trouve que cela a été une expérience à la fois intéressante et enrichissante, me permettant de découvrir des romans auxquels je ne me serais jamais intéressée autrement. J’ai d’ailleurs l’intention d’ajouter plusieurs romans de ces deux catégories à ma PAL.

Malheureusement, ma première lecture en Romance a été assez désastreuse, comme vous pouvez le voir dans cette chronique que, après réflexion, j’ai choisis de remettre en ligne.

Cette chronique a été très difficile à écrire. Je me suis heurté à un mur : celui de mes valeurs personnelles, et de ce que je peux accepter de défendre ou non. L’objectif du prix est de mettre en avant des auteurs qui sont inconnus, auto-édités ou édités dans de petites maisons, de parler d’eux pour les faire connaitre.

Et dans le cas de ce roman, je ne peux pas tout simplement pas accepter de le défendre sans trahir mes valeurs. Bref, j’ai donc préféré stopper l’aventure là et me retirer des Jurés.

Camp NaNoWriMo

Autre évènement marquant de ce mois de juillet : la réouverture temporaire des soumissions chez les éditions du Chat noir (jusqu’au 31 juillet).

Je n’ai pas écrit une ligne depuis la fermeture de Flammèche et voilà que soudain, j’ai eu envie de me replonger dans Les ailes brisées, un projet entamé en mars 2015 et dont je n’ai jamais terminé le 1er jet. Au cours des dernières années, il y a bien eu quelques tentatives de reprendre le bébé, mais toutes s’étaient soldées par des échecs, et j’avais finalement admis l’idée que je ne la terminerai jamais.

L’histoire comptabilisait, fin juin, 122 000 mots au compteur. La structure est bonne, je pense, mais il y a de grandes faiblesses au niveau des personnages et pas mal de points à revoir.

Pour ce camp Nano, j’ai décidé de repartir du début et de tout revoir. Je suis partie sur un objectif de 130K mots avant de baisser à 100K en réalisant que 130K c’est quand même vraiment TRES ambitieux.

Courbe de mon avancée au NaNoWriMo

Au final, je n’aurais pas atteint cet objectif de 100K mots, mais j’ai tout de même terminé avec 82 000 mots ! (Tout pile ; j’avoue avoir *un peu* rallongé artificiellement quelques phrases juste pour éviter cette frustration des 81 900 et des broutilles…)

Plus que le compteur, je suis surtout très fière d’être allée aussi loin dans cette réécriture, et d’avoir à présent des scènes, des persos et une intrigue qui, je pense, tiennent bien mieux la route. A l’époque, j’avais abandonné l’écriture parce que j’avais le sentiment que les bases de cette histoires étaient affreusement bancales, avec beaucoup d’incohérences. A présent, je les sens mieux construites et plus solides, ce qui devrait me permettre de pouvoir envisager la fin bien plus sereinement.

Quelques projets en août

Pour le mois d’août, je vais malheureusement avoir peu de temps pour moi. En effet, je vais être à temps plein au boulot, ce qui signifie que je devrais essentiellement passer les quelques demi journées ou journées complètes de repos à dormir.

Et si, malgré tout, j’arrive à prendre un peu de temps pour moi, j’aimerais profiter de ma lancée pour poursuivre la réécriture des Ailes brisées. J’ai relancé un projet Nano (c’est chouette, maintenant, on peut se fixer des objectifs à n’importe quel moment de l’année !) avec cette fois un objectif de 18 000 mots. Cela ne sera pas suffisant pour terminer, mais l’idée, c’est surtout de continuer.

Autre projet que j’aimerais poursuivre : j’avais entamé en juin la réalisation d’un booknook qui, si tout se passe comme je le souhaite, ressemblera à ça :

J’ai déjà pas mal avancé et si le cœur vous en dit, vous pouvez voir ma progression sur ce thread.

Côté reliure, il y a un projet qui me trotte dans la tête depuis début juillet et que j’aimerais vraiment commencer. Il s’agit d’un carnet (encore) dont la couverture en tissu et simili cuir sera matelassée.

Enfin, il faudra également que je prenne le temps de m’occuper du site, qui manque de mises à jour, mais cela ne sera pas, pour le moment, ma priorité.

Bon, je sais d’avance que je n’arriverai jamais à faire tout ça, mais… on va essayer ! En attendant, je vous souhaite à tous un excellent mois d’août, et j’espère que vous pourrez en profiter.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *