Films & Séries

H2O – 3 saisons

Titre original H2O: Just Add Water
Genre Fantastique
Création Jonathan M. Shiff
Production Jonathan M. Shiff
Acteurs principaux Cariba Heine
Claire Holt
Phoebe Tonkin
Indiana Evans
Générique No Ordinary Girl, Kate Alexa
Pays d’origine Drapeau de l'Australie Australie
Diff. originale
Durée 3 saisons (78 épisodes de 24 mn.)

Source : Wikipedia

Catégories : ,

 

Ce mois-ci, ne sachant trop quoi regarder sur Netflix, j’ai opté pour la série fantastique H2O. Prise par l’histoire, je me suis retrouvé à binge-watcher l’intégralité des trois saisons en quelques semaines.

Bien qu’il s’agisse d’une série des années 2000, la première saison est très marquée par la patte des années 90, avec notamment le format « 1 épisode = 1 intrigue ». Il faudra attendre la saison 2 pour qu’apparaisse vraiment un fil rouge entre les épisodes, lorsque se développeront les amourettes de nos héroïnes. La troisième saison sera, quant à elle, marquée par une intrigue totalement indépendante, j’y reviendrai.

 

Les premiers épisodes nous permettent de faire connaissance avec nos héroïnes. Ainsi, nous découvrons Emma, Cléo et Rikki, trois jeunes filles aux caractères bien différents, qui se retrouvent coincées un soir de pleine lune dans une grotte sur l’île de Makko. Le lendemain, elles découvrent chacune leur tour avec surprise qu’elles se transforment en sirène au contact de l’eau.

Pour être franche, j’ai trouvé l’épisode d’introduction est assez plat et mal joué. Les répliques sonnent faux et la VF donne aux héroïnes des voix niésardes. Heureusement, ces défauts vont s’estomper au fil des épisodes pour laisser place à un jeu plus naturel et des intrigues plus profondes que « sauvons les dauphins des méchants pêcheurs qui leur veulent du mal ».

La saison 2 est pour moi l’apothéose de la série, celle que j’ai préférée. Une véritable tension s’installe progressivement grâce au personnage de Charlotte, une jeune fille très jalouse de l’affection que Cléo et Lewis se portent, et qui sera prête à tout pour découvrir le secret des filles. Charlotte est un personnage travaillé, avec son propre background et ses motivations sont parfaitement compréhensibles, ce qui la rend à la fois détestable et attachante.

 

Avec la saison 3, nous changeons complètement d’ambiance. Les producteurs ont, semble-t-il souhaité donner un nouveau souffle à la série, plus « djeunz » et plus mature à la fois. Cela se ressent par l’apparition d’un nombre plus important de filles en maillot sur la plage, du relooking du café, l’intégration d’un groupe de rock – parce que le rock c’est in – et les thématiques abordes seront plus sérieuses et plus proches des préoccupations que l’on peut avoir lorsque l’ont est au lycée.

Claire Holt (Emma) quitte le casting et sera remplacée par Indiana Evans, venue incarner un nouveau personnage : Bella.

Bella est également une sirène, et ce depuis l’âge de 9 ans. Les premiers épisodes de la saison vont énormément se concentrer sur elle, au point de presque évincer Cléo et Rikki. J’ai trouvé cela particulièrement dommage, d’autant que j’ai eu beaucoup de mal à accrocher à cette nouvelle héroïne. J’ai eu le sentiment que les scénaristes ont voulu nous faire oublier Emma, jusqu’à remplacer les pendentifs, symbole de l’union des héroïnes, par de nouveaux. Le problème, c’est qu’il y avait une dynamique dans l’ancien trio qu’on ne retrouve absolument pas dans le nouveau.

Second point qui m’a particulièrement heurté dans cette troisième saison : la magie. Jusque-là, celle-ci était ténue, nous ne savions pas vraiment si nous avions affaire à une véritable magie où à un phénomène que Lewis pourrait un jour réussir à expliquer grâce à la science. Mais à présent le doute n’est plus permis : il s’agit bien de magie. Elle sera omniprésente tout au long de la saison et, pire, menaçante.

En résumé, H2O n’est clairement pas la série du siècle, mais ça reste une série sympa pour passer le temps. La seconde saison est vraiment bien, mais la troisième était celle de trop à mes yeux.

Si cette série vous intéresse, sachez qu’il existe également un spin-off : Les Sirènes de Makko. Personnellement, j’en ai apprécié la première saison, mais n’ai pas réussi à aller au-delà.

 

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “H2O – 3 saisons”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *